dimanche 20 avril 2014

Message de Pâques 2014 du Patriarche Oecuménique de Constantinople, Bartholomée Ier






Message de Pâques 2014 du Métropolite Emmanuel 1er de France















Le 19/20, France 3 Aquitaine

Reportage sur la fête orthodoxe de Pâques célébrée à l'église orthodoxe grecque de Bordeaux : la coloration des oeufs de Pâques avec Mme Marie-Christine Dupont et entretien avec le Père Théodore Papanicolaou.Voir à partir de 2min04>4min04

jeudi 10 avril 2014

Mort et Résurrection (RCF - "Le Billet")

Mort et Résurrection, deux événements qui sont tout à fait indissociables, sont au cœur de la foi chrétienne, le point final de notre vie, un passage menant à la Résurrection, qui est le sens même du mot « Pâques ». Il s’agit d’une ouverture nouvelle sur une réalité nouvelle, mais aussi une métamorphose profonde de l’humanité tout entière, dans un  lieu rétabli avec le Divin.

 Le Christ n’est pas venu abolir la mort, mais vaincre les effets de la mort, en accordant une destinée nouvelle à l’humanité, une toute nouvelle vocation, aussi paradoxale que la Résurrection elle-même, une filiation divine.

 L’iconographie orthodoxe est tout à fait consciente de cette double tendance verticale, ascendante et descendante. En effet, les représentations de la Résurrection du Christ  montre un Christ remontant des enfers et tirant avec lui Adam et Eve.

 Certes, les peines et les souffrances liées à la mort sont réelles. L’absence de nos proches sécrète une tristesse qu’il convient de reconnaître et d’accepter. Car, ainsi que le déclare le Christ lui-même : « Moi, je prierai le Père : il vous donnera un autre Paraclet […] C'est lui l’Esprit de vérité » (Jn 14, 10-17).

   Le Christ est ressuscité ! En vérité est ressuscité !


Père Théodore