mercredi 11 janvier 2017

Dieu s'est fait homme pour sauver les hommes (RCF - "Le Billet")

Jésus, Fils de Dieu, s’est fait proche de tout homme et l’invite à accepter son amour en toute liberté. Dieu nous invite à se tourner vers Lui avec le cœur pur d'un enfant.

Dans la grotte de la nativité, Dieu se montre à nous comme un enfant pour vaincre notre orgueil. Il s’est fait petit pour que nous puissions le comprendre, l’accueillir, l’aimer. Nous devons suivre sur ce chemin pour rencontrer le Seigneur avec le cœur et la foi.

La fête de Noël vise à rassembler les croyants et les non croyants. C’est un moment du don et du partage. Il réunit les familles et les  générations de bien des pays. Moment de fraternité et de réconciliation, message universel de paix et d’amour qui parle au cœur des hommes et se déploie comme un souffle d’espérance au milieu des violences de toute sorte.

Cher auditeurs, c’est dans cette perspective unique que je me permets de vous souhaiter un Noël « béni », parce chacun parmi vous aura compris ainsi la véritable signification de cette fête solennelle.

Seigneur, mon Christ, aujourd’hui tout le monde t’a offert quelque chose : les mages des dons, les Anges des cantiques de gloire. Les bergers sont venus s’incliner devant Toi, la terre   l'humanité et la Théotokos. Que pourrais-je bien t'offrir en ce jour ? Le Christ a répondu à saint Jérôme : « Je veux tes pêchés, je veux t’enlever le poids de tes pêchés ! »

Quel Dieu d’amour, philanthrope, compatissant !


Père Théodore