lundi 24 octobre 2016

Synodalité et primauté: vers une compréhension mutuelle des Eglises soeurs (RCF - "Le Billet")

L’unité des Eglises d’Orient et d’Occident au cours du premier millénaire, même si elle fut parfois compliquée, représente un point de référence nécessaire et une puissante source d’inspiration pour les catholiques et les orthodoxes. C’est la conclusion qui est ressortie du document final adopté et signé à l’issue de la 14e rencontre des membres de la Commission mixte internationale pour le dialogue théologique entre les deux Eglises, qui s’est déroulée du 16 au 21 septembre 2016, à Francavilla al Mare, en Italie.

Ce document examine le rapport entre la synodalité et la primauté dans la vie de l’Eglise ; une question qui a joué un rôle important dans la division entre orthodoxes et catholiques. Ces derniers cherchent à panser les plaies de leur séparation en ce début du troisième millénaire, en observant notamment comment la primauté, la synodalité et l’interrelation peuvent être prises en compte et sont exercées aujourd’hui et à l’avenir.

Cet héritage commun de principes théologiques, de dispositions canoniques et de pratiques  liturgiques issus du premier millénaire, constitue une base de dialogue solide qui facilite le rapprochement et la compréhension mutuelle entre les deux Eglises.

Peut-on espérer dans un avenir proche l’Unité dans la diversité de nos Eglises sœurs ?

Que Dieu, notre Sauveur, bénisse ces initiatives qui sont signes de bonne volonté !


Père Théodore